Isolation toiture par l’extérieur : quels types d’isolants utiliser ?

Depuis le début de l’année 2017, l’isolation par l’extérieur est devenue une obligation dans le cadre de travaux de ravalement de façade importants. En effet, en cas de travaux de ravalement de façade concernant au moins 50 % de la paroi du bâtiment, hors ouvertures, de réfection de toiture ou d’aménagement de locaux en vue de les rendre habitables, tous les maîtres d’œuvre sont tenus d’isoler leur façade.

Qu’est-ce qu’une isolation toiture par l’extérieur ?

En hiver comme en été, la toiture représente 20 % des déperditions de chaleur dans votre logement. L’isolation de la toiture par l’extérieur est donc une solution pour améliorer la performance énergétique d’une habitation. Les travaux sont rapides, avec peu de poussière et de dégâts, et l’on conserve un maximum de volume habitable à l’intérieur de l’habitation.

Quels types d’isolants choisir ?

Dans le cadre d’une isolation toiture par l’extérieur, plusieurs types d’isolants peuvent être utilisés.

Isolants synthétiques comme le polyuréthane

Confectionnés en polyuréthane, les isolants synthétiques disposent d’une grande résistance à l’humidité. Ce matériau se présente en général sous forme de panneau ou de mousse de remplissage. Il permet de bénéficier d’une isolation thermique qui peut faire face à l’épreuve du temps.

Les isolants naturels

Ils garantissent une meilleure performance thermique dans l’habitat. Ils se caractérisent aussi par leur longévité et leur résistance aux agressions extérieures. Si vous recherchez ce type d’isolant, vous pouvez opter pour la laine. Les laines offrent une très grande souplesse en ce qui concerne notamment la pose et la fixation. On retrouve divers types de laines.

  • La Laine de verre

Cet isolant est le plus accessible sur le marché. Il est vendu entre 3 à 5 € par m2. La laine de verre est obtenue par fusion, centrifugation et soufflage de verre et de sable. Elle est un isolant naturel utilisé aussi bien pour l’isolation des combles que pour l’isolation thermique et acoustique. Elle permet de réduire la transmission des bruits aériens et des chocs. Elle est ininflammable, imputrescible, maniable et facile à poser. Cependant, elle nécessite la pose d’un pare-vapeur pour réguler l’humidité intérieure ; cela peut se révéler très irritante. Mieux vaut porter un masque et des gants quand on la pose.

  • La Laine de roche

La laine de roche est un isolant fabriqué à partir de roche volcanique. Comme la laine de verre, la laine de roche se présente sous la forme d’une texture laineuse et flexible.

  • La Laine de chanvre

La laine de chanvre est fabriquée à partir de la chènevotte (tige de la plante de chanvre moins son écorce).

  • La Laine de lin

La laine de lin est produite à partir des fibres qui ne sont pas employées par l’industrie textile (partie basse du végétal). La fibre de lin est liée avec des fibres polyester thermofusibles ou des polymères de maïs.

  • La Laine de mouton

Matériau écologique, la laine de mouton est utilisée telle qu’elle pour l’isolation. Cet isolant se distingue aussi par sa propriété peu inflammable.

Quel que soit le type de laine choisi, elles ont toutes des caractéristiques idéales pour l’isolation : thermique, acoustique et une bonne résistance au feu. Les laines de verre ou les laines de roches sont des isolants minéraux. Recyclables, ces matériaux sont idéaux pour se doter d’une maison écologique. On les retrouve en panneaux, granulés (en vrac) ou encore en plaques. Leur prix reste en effet abordable alors qu’ils offrent une protection optimale contre la déperdition de la chaleur.

Les autres matériaux isolants

Parmi les matériaux isolants, on retrouve aussi :

  • La Ouate de cellulose ;
  • Le Liège expansé ;
  • La Fibre de bois ;
  • Le Textile recyclé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>