entretien d’une cheminée

Conseils pratiques pour entretenir votre cheminée

L’entretien d’une cheminée ne doit pas se faire au hasard pour prévenir le moindre problème à l’avenir. Il vous est conseillé de prendre quelques points en compte pour intervenir comme il se doit. Vous pouvez de ce fait vous baser sur les différents éléments suivants pour prendre soin de votre système de chauffage.

L’entretien commence le démarrage et l’extinction du feu

Vous n’êtes pas obligé d’utiliser de petits bois ou du papier journal pour démarrer le feu de votre cheminée. Vous éviterez ainsi de salir davantage le conduit de votre chauffage. Vous pouvez alors vous servir d’une « pierre allume-feu » que vous devez faire tremper dans du pétrole pour faciliter son utilisation.

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser des « carrés » conçus spécialement pour démarrer la combustion. Un « allume-feu liquide » est aussi une option intéressante si vous utilisez de petites bûches. Il ne reste plus qu’à gratter une allumette pour démarrer correctement le chauffage.

D’un autre côté, vous allez pouvoir vous servir d’une « cartouche extinctrice » si vous ne voulez plus utiliser la cheminée. Le kit peut contenir de la poudre soufrée qui est très efficace pour éteindre les flammes. Il est outre conseiller de contacter un professionnel en travaux de ramonage de cheminée pour vérifier l’état du conduit.

Vous devez aussi assurer le nettoyage de votre chauffage

Il ne faut pas négliger le nettoyage de l’insert pour assurer l’entretien de votre cheminée. Vous avez pour cela la possibilité de vous procurer un nettoyant à vaporiser rapidement sur la zone à traiter. Il ne reste plus qu’à essuyer les saletés à l’aide d’un chiffon. Vous éliminerez alors les traces de goudrons ainsi que les résidus qui pourront se former.

Vous pouvez aussi vous servir d’un aspirateur avaleur pour éliminer les cendres froides. Ce type de produit peut avoir une contenance de 18 L. Il faut en outre vérifier la tension fournie par le produit. Un bon modèle peut fonctionner à 230 V à condition d’avoir le budget dont vous disposez. Il ne faut pas non plus négligé l’usage d’un seau à cendres dont la contenance peut varier entre 7,5 et 11 L. Tout dépend de vos besoins et de la taille de votre chauffage.

Le ramonage reste une opération indispensable

Vous devez aussi prévoir un ramonage pour assurer l’entretien de votre cheminée. Vous devez avant tout engager un artisan ramoneur expérimenté pour réaliser l’opération dont vous avez besoin. Ce spécialiste vous proposera la meilleure option pour prendre soin du conduit. Notez aussi que l’intervention peut nécessiter l’usage de bûches qui est indispensable pour assurer la finition.

Vous avez en outre la liberté d’utiliser des sachets à base de chlorure d’ammonium. L’usage de ces éléments peut se faire 2 ou 3 fois pendant la saison d’entretien. Il y a aussi l’intervention catalytique qui consiste à utiliser des sels minéraux comme le sulfate de cuivre.

En tout cas, vous devez vous assurer que le spécialiste que vous engagerez possède les qualités essentielles pour intervenir efficacement. Vous avez aussi la possibilité de demander un certificat à la fin de l’intervention. Vous pouvez utiliser ce document à tout moment surtout en cas de sinistre.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>