Tout sur la rénovation de toiture

Lorsque votre toiture commence à s’affaiblir ou à vieillir, il est temps de la rénover. Un peu différente de la réfection totale, la rénovation demande moins de travaux, moins de budgets et moins de temps. Toutefois, elle réclame des compétences particulières et l’usage de matériels spécifiques. Si chaque localité a ses spécificités en matière de normes et de règlementations, les techniques doivent être performantes et faciles à mettre en œuvre. Voici quelques points qui vous aideront à mieux entreprendre la rénovation de votre toiture.

Le choix du matériau de couverture

Élément parmi les plus évidents des travaux de rénovation de toit, la sélection du matériau de couverture doit se faire en fonction de quelques critères, dont les règles indiquées dans le PLU. Mais il faudra aussi prendre en compte les particularités régionales. En matière de couverture, la lauze est encore très prisée dans le centre de la France. Toutefois, elle est un peu chère. Donc, on lui préfère aux tuiles. L’ardoise de son côté se situe particulièrement en Bretagne, dans le Massif central ou en île de France. Les toitures en bois quant à elles se constatent en région de montagne. Concernant le chaume, il faut un retour en force presque partout en France. Pour bien choisir le matériau de votre couverture, n’hésitez pas à contacter un couvreur expérimenté. Suivant vos besoins et votre budget, il peut vous guider vers la solution la plus adaptée.

Assurer l’étanchéité

Parce qu’un bon toit doit protéger la structure des intempéries, la rénovation doit permettre d’assurer son étanchéité.  L’humidité peut effectivement être à l’origine des dommages importants dans tout le bâtiment. Que votre toiture soit traditionnelle ou végétale, la qualité de l’étanchéité est importante pour la longévité des plafonds et la durabilité des murs. Mais il l’est aussi pour la pérennité de toute la structure. Hormis en cas de rénovation complète, le toit s’étanchéifie avec l’ajout de feuilles de bitume. Ces dernières doivent ensuite être recouvertes d’asphalte. Il existe également des membranes synthétiques pour imperméabiliser les toits aux formes particulières. Quoi qu’il en soit, la mise en place de ces éléments requiert une certaine expertise. Faire intervenir un professionnel en travaux de couverture est donc indispensable. Il étanchéifiera correctement toute votre structure en choisissant les composants les plus appropriés.

Le matériau de la charpente

La sélection du matériau de couverture doit aussi se faire suivant le type de charpente utilisé. Si celle-ci est robuste, vous pouvez prévoir un toit en lauze, assez lourd. Si l’armature est faite en bois ou autre matériau moins résistant, il est recommandé de choisir une couverture plus légère. Le chaume ou le brande fera bien l’affaire. Sur une ossature en kit ou traditionnelle, l’usage des tuiles en béton est recommandé.

Point sur la forme et l’inclinaison de la toiture

Encore une fois, le PLU de votre commune doit être pris en considération. Dans les localités où il neige régulièrement, il faut une inclinaison prononcée. Une pente à plusieurs versants permet également de favoriser l’évacuation des eaux de pluie. Sur une maison atypique, une toiture en arrondi est à privilégier. En tout cas, avant de choisir la forme et la pente de votre toiture, consultez un expert.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>