maison isolée en hiver

Comment construire une maison bien isolée ?

Nous avons l’habitude de penser que l’isolation d’une maison ne sert qu’à nous protéger du froid. Mais construire une maison bien isolée permet de maintenir une température intérieure idéale et ce durant toute l’année. Une bonne isolation nous protège ainsi du froid de l’hiver  mais aussi de la chaleur l’été.

Construire une maison bien isolée devrait être la première stratégie à mettre en place afin de vous assurer confort et économie. En effet, l’économie énergétique réalisée grâce une maison bien isolée et fermée est de l’ordre de 90%.

Les conditions climatiques du lieu de l’habitation vont définir le type d’isolation et l’épaisseur de l’isolant à utiliser. Ainsi comprendre le microclimat de votre terrain, savoir tirer partie de l’exposition de votre maison au soleil et de  l’ensoleillement seront des facteurs pertinents pour pouvoir choisir le bon isolant qui maintiendra une température agréable et constante toute l’année.

Isoler en fonction de la perte et du gain de chaleur 

Au moment de choisir le type et l’épaisseur du matériau isolant de votre maison les premiers points à considérer seront :

  • les conditions climatiques
  • l’exposition au soleil.

Si le logement est plein soleil et possède  de grandes baie-vitrées, nous aurons un gain de chaleur  élevé. Ainsi le fait de trop isoler sa maison fera qu’en hiver la température intérieure sera agréable mais en été votre maison se transformera en un véritable sauna. 

Ainsi pour construire une maison bien isolée il sera nécessaire de prendre en compte son exposition par rapport au soleil, l’ensoleillement annuel et le climat du lieu 

Éviter les ponts thermiques .

Prendre en compte les ponts thermiques est un autre point important lorsque nous voulons bien isoler notre maison.

Qu’est ce qu’un pont thermique ? 

Un pont thermique est une zone de la maison où il y a  une perte de chaleur. Cette perte est due à la discontinuité de l’isolation thermique pour des raisons d’ouvrages défectueux ou encore due à l’utilisation de différents matériaux. 

Les ponts thermiques se produisent généralement aux points de raccordement comme par exemple aux jointures entre les fenêtres et les murs mais encore les toitures et les murs.

Les courants d’air et les pertes de chaleur produits par les ponts thermiques peuvent représenter 25% des pertes énergétiques totales d’un foyer lors des mois d’hiver.

Isoler votre maison pour éviter l’humidité

Le dernier point à prendre en compte lors de la construction d’une maison bien isolée est l’humidité.

Dans les maisons, l’humidité est générée par notre usage quotidien des pièces comme la salle de bain ou la cuisine. On n’insiste que trop peu sur l’importance d’aérer votre maison quotidiennement. En effet l’excès d’humidité qui ne peut être absorbé par l’air ambiant atteint les matériaux de construction.

Ces dernières années, avec le développement technologique des différents matériaux d’isolement dérivés du pétrole. Il était courant de voir installés des isolants plastiques comme le polystyrène ou encore le polyuréthane projeté qui possèdent  de bonnes qualités d’isolation à un très bon prix. Il s’agit de matériaux plastiques non respirants et qui, par conséquent, empêchent l’évacuation de l’humidité.

Si un isolant empêche l’évacuation de l’humidité, celle-ci se condense et provoquera moisissures, bactéries et virus. Si cela se produit à l’intérieur d’un mur, endroit non visible, nous nous retrouverons dans un environnement dont il ne fait pas bon vivre. 

En conclusion, nous vous conseillons d’éviter  l’usage de matériaux isolants dérivés du pétrole qui non seulement empêchent l’évacuation de l’humidité mais de plus sont des matériaux non durables. En effet, provenant du pétrole, la fabrication de  ces isolants requiert une forte quantité d’énergie et beaucoup d’entre eux contiennent des composants toxiques.

Matériaux de construction qui ne requièrent pas d’isolant

Si la majorité des matériaux de  construction ne sont pas suffisamment isolants, il faut tenir compte qu’il existe des matériaux incorporant déjà des isolants. Leur capacité d’isolation est due à leur qualité de matériau poreux . Cette porosité leur confère la capacité conserver l’air à l’intérieur sans diminuer leur résistance

C’est le cas des maisons en paille, dont les murs en ossature en bois supportent de gros ballots de paille. La paille est considérée comme un matériau de choix pour la construction d’un mur mais aussi comme un isolant de qualité

Le béton cellulaire est un autre exemple de matériau isolant répondant à la fois à la fonction de matériau structurel et isolant. C’est une option moins écologique que la paille mais plus économique.

Dans les deux cas, il sera quand même nécessaire d’estimer l’état du terrain où  la maison sera construite afin de choisir l’isolant approprié.

Connaître l’efficacité thermique d’un isolant

L’efficacité d’un matériau isolant se mesure grâce à deux facteurs : 

  • La conductivité thermique 

La conductivité thermique est la capacité isolante d’un matériau. Elle se mesure selon la densité de celui-ci. 

Cette information est généralement fournie par le fabricant. Il existe aussi de nombreuses études qui comparent les différents matériaux isolants par rapport à leur conductivité thermique.

La conductivité thermique représente le flux de chaleur en Watts qui traverse un isolant d’un mètre d’épaisseur quand la différence entre les surfaces est d’un degré. Plus la valeur de la conductivité thermique est moindre, plus le matériau sera isolant.

  • L’épaisseur de l’isolant 

Une fois la conductivité thermique de notre isolant connue, il sera nécessaire de définir l’épaisseur nécessaire. Pour cela nous tiendrons en compte le climat du lieu de construction ainsi que l’ensoleillement. Il sera donc nécessaire de varier l’épaisseur de l’isolant en fonction de l’orientation de la façade.

Les types d’isolants 

Vous avez deux façons d’isoler votre maison. La première en tirant parti de la capacité isolante de l’air emprisonné dans un  matériau. La deuxième est la capacité de l’isolant à réfléchir la chaleur.

  • La densité des matériaux isolants : l’air emprisonné à l’intérieur du matériau est ce qui lui confère la résistance thermique. Cette caractéristique ne dépend pas de la direction du flux de chaleur puisque l’isolation se fait dans les deux sens.
  • Les isolants réflecteurs ou isolants thermo-réflecteurs: ces isolants sont des matériaux qui possèdent la capacité de réfléchir la chaleur. Ils évitent les pertes de chaleur sont composées de plusieurs couches d’aluminium 

Les endroits importants à isoler 

Très souvent, lorsque nous parlons d’isolation nous pensons de suite aux matériaux utilisés pour isoler les murs. Cependant, se protéger de la chaleur ou du froid émanant des toitures ou encore de l’humidité provenant du sol est tout aussi important.

Dans les endroits exposés au soleil il sera nécessaire de protéger les toitures des fortes chaleurs en augmentant l’épaisseur de l’isolant ou encore grâce à des conceptions bioclimatiques comme les toitures végétales. Ce type de toiture augmentera le pouvoir isolant grâce aux différent trous d’air contenus dans la terre, mais de plus contribuera à la régulation de l’humidité et au renouvellement de l’air.

Les murs extérieurs devront être isolés en fonction de leur orientation par rapport au soleil. Il devra aussi être pris en compte l’ emplacement des fenêtres et leurs tailles.

Pour construire une maison bien isolée dans les climats froids, il sera nécessaire d’isoler la partie inférieure du plancher pour éviter toute perte de chaleur.

Les planchers des combles devront aussi être bien isolés afin d’éviter toute perte de chaleur provenant des étages inférieurs  ne disposant pas d’isolation suffisante.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>